Airborne

En 1855, Joseph B. Fenby, un ingénieur britannique dessine un fauteuil pliant en bois, la Fenby Chair. Elle devient la chaise préférée des militaires. Légère, pliante avec une peau amovible, elle se transporte facilement.

Présentée à l’Exposition Universelle de Saint-Louis en 1904, ses droits de fabrication sont vendus dans plusieurs pays européens. Elle rejoint alors les rangs des armées britanniques et italiennes pendant leurs manœuvres en Lybie

Depuis, de nombreuses sociétés dans le monde la fabriquent dans des versions différentes : cuir ou tissu.                                                                           En 1938, deux designers argentins, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy, associés à un designer catalan, Antonio Bonet, s’inspirent de la Fenby Chair pour créer un fauteuil pour leur cabinet d’architecture : le fauteuil “BKF”, ou « 198 ».

Ils remplacent le bois par du fil d’acier plein et utilisent du cuir, qui est découpé en 4 morceaux.

Le BKF est repéré par le directeur du Musée d’Art Moderne de New-York, Edgar Kaufmann, Jr qui le fait entrer au MOMA en 1944.

C’est ainsi que le AA devient la star de la société Airborne.                              Dès 1952, l’armature en métal laqué d’un seul tenant est vendue en plusieurs versions : noire, verte, rouge, jaune ou blanche et la housse amovible est en toile à banne, très épaisse et déclinée aussi en 5 coloris.                                       La version la plus luxueuse est la structure chromée avec une housse en cuir.

A cette époque, on ne trouve pas en France de cuves assez grandes pour chromer la structure entièrement. Charles Bernard décide donc de la « couper » en 2 : un socle, deux oreilles et 4 manchons.

C’est la version qu’Airborne continue de vendre aujourd’hui.

Logo l'endroit decoratrice d'intérieur sur le bassin boutique de mobilier contemporain

12 Lotissement LES DUNES VERTES – 33740 ARES

+33 (0)5 56 03 83 32

Horaires d’ouverture :

Lundi : fermé
Du mardi au samedi : 10h – 12h30 / 15h – 18h30